Vendredi 23 mars

Christelle DELARUE

Fondatrice de l'agence Mad&Woman

De tous temps, les femmes ont dû faire face à la misogynie d’une société les reléguant à un rang inférieur à celui des hommes. Heureusement, certaines ne se sont pas laissées faire et se sont battues pour l’égalité. Un combat poursuivi aujourd’hui, entres autres, par Christelle Delarue, une Power Woman militante de 36 ans, fondatrice et présidente de l’agence Mad & Woman, la première agence de publicité engagée pour les femmes.
CHRISTELLE DELARUE Fondatrice de l’agence MAD & WOMAN Portrait d’une figure actuelle du féminisme en France
WHO’S THAT GIRL ?

Christelle Delarue est une “fille de pub” qui a commencé sa carrière au sein des plus grandes agences de publicité internationales. McCann Erickson d’abord puis TBWA, avant de devenir directrice commerciale de l’agence Buzzman en 2010, puis directrice associée de l’agence Marcel (Publicis) en 2011 où elle était notamment en charge des budgets Heineken et Biotherm Homme (L’Oréal luxe). En 2012, elle quitte son poste et entreprend un tour du monde d’un an pour réfléchir au sens de son métier et de son action. À son retour, elle fonde Mad and Woman Adgency, “The first feminist & independent advertising agency”.

— INTERVENTION

« Femwashing » : je te vois venir avec tes gros sabots.
Comme pour le « greenwashing », on commence à parler de « femwashing », « pinkwashing » ou « womanwashing » pour désigner le soupçon d’opportunisme qui plane sur certaines opérations de communication. Pour éviter que ne résonne le bruit des gros sabots, la question n’est pas d’attendre d’être parfaitement exemplaire pour prendre la parole, mais de mettre en place une démarche cohérente et une communication interne/externe sur l’égalité professionnelle qui fasse levier. Et pour échapper au retour de flamme se pose aussi la question d’éviter de desservir par une communication contradictoire bourrée de stéréotypes de genres.

RETOUR AUX INTERVENANT.E.S