Vendredi 22 mars

Claude TÉROSIER

Fondatrice de Magic Makers

En 2014, Claude Terosier veut inscrire ses enfants à un stage d’apprentissage de l’informatique. Problème : Les ateliers d’apprentissage du code pour les enfants, en France, ça n’existe pas. Solution : Et si on créait des ateliers de programmation créative pour les enfants ? Aujourd’hui Magic Makers a quatre ans et a proposé ses ateliers à plus de 10 000 enfants. Magic Makers possède 6 centres (Paris 9ème, Paris 15ème, Vincennes, Neuilly-Sur-Seine, Boulogne-Billancourt et Bordeaux) et plus d’une vingtaine de lieux partenaires.

L’intelligence artificielle est-elle vraiment intelligente ?

Quand on voit le creusement des inégalités, l’accroissement des biais et les risques de violences faites aux femmes que peuvent contenir l’IA et les nouvelles technologies, on est en droit d’en douter. Le problème c’est la reproduction des stéréotypes dans l’intelligence artificielle parce que le process de conceptualisation et de développement de l’IA est actuellement quasi exclusivement aux mains des hommes. Alors que c’est là que s’écrit l’avenir et là où vont se créer les emplois, les femmes ne sont que 12 % à considérer que ce type de carrière peut les concerner. Finalement, de Gutenberg à Zuckerberg : le problème est resté le même :  les filles ne sont pas prioritaires dans les phases d’alphabétisation. Ce qui était vrai pour le papier, le demeure pour le numérique.  Il serait temps que ça change. La diversité humaine est un enjeu pour le développement de l’intelligence artificielle.