Vendredi 23 mars

Eliane VIENNOT

Professeuse de littérature à l'université Jean Monnet - Saint-Etienne

Eliane Viennot est libraire à Paris pendant six ans de 1978 à 1984, puis professeuse agrégée et doctrice des lettres (1991). Elle a consacré de nombreuses études aux relations entre les femmes et le pouvoir, et en particulier à Marguerite de Valois.

— INTERVENTIONS

9h45 – #Révolte ou #Révolution ?
La déferlante Weinstein semble démontrer qu’il est en train de se passer quelque chose susceptible de marquer l’avènement d’un tournant. Surtout qu’elle s’ajoute à une actualité d’une densité inégalée en 2017 avec les questions de l’écriture inclusive ou démasculinisée, la charge mentale, la liberté de se mouvoir dans l’espace public, l’allongement du délai de prescription des crimes sexuels … Après les conquêtes politiques (le droit de vote), économiques (le chéquier), sexuelles (la contraception), comment qualifier ce qui semble être une nouvelle vague dans l’avancée du droit des femmes à l’ère des réseaux sociaux. Toute la difficulté est bien de déterminer ce qui se joue vraiment actuellement. S’agit-il d’une réaction temporaire ou d’un bouleversement de tout un système ? S’agit-il d’une simple révolte ou d’une révolution ?

15h20 – Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin !
Quels sont les objectifs et les enjeux de l’écriture inclusive ? Comment redonner aux femmes leur visibilité dans la langue française ? Autant de questions autour du langage non sexiste abordées par Éliane Viennot, professeuse émérite de littérature française de la Renaissance à l’Université Jean Monnet. Travaillant aux retrouvailles de la langue française avec l’usage du féminin, Éliane Viennot s’intéresse également aux relations de pouvoir entre les sexes et à leur traitement historiographique sur la longue durée.

Carte blanche à l’Espace Simone de Beauvoir. Entrée libre, sur réservation.

RETOUR AUX INTERVENANT.E.S