Jeudi 22 mars

Mariame TIGHANIMINE

Entrepreneure et autrice

Entrepreneure, cofondatrice de Babelbusiness.com, une méthode et des programmes pour apprendre et faire du business. Chargée d’enseignement au Centre pour l’entrepreneuriat de Sciences Po. Auteure d’un livre, « Différente comme tout le monde » paru aux éditions Le Passeur.

— INTERVENTION

Les femmes ont-elles le droit d’être résolues ?
Femmes de volonté ou femmes influencées ? Les choix des femmes sous contrôle social.
Les femmes ont-elles le droit de faire des choix qui leur appartiennent ?
Port du voile, soins esthétiques, choix vestimentaires/cagolerie, militantisme, ambition ou « manque » d’ambition, femme au foyer… Les choix des femmes sont sous le regard jugeant de la société et parfois même des mouvements féministes. La suspicion d’être sous influence, voire carrément en situation de « servitude volontaire » plane incessamment sur leurs choix quand ils dérangent. Comment apprécier les choix des femmes qu’on désapprouve autrement qu’en les traitant par le mépris, en les infantilisant et en les incapacitant ? Les femmes font-elles preuve de sororité avec les choix de vie qui ne sont pas les leurs ?

RETOUR AUX INTERVENANT.E.S