Violette Cordaro

Présidente de Nosig, centre LGBTQI+ de Nantes

Retraitée du secteur bancaire, Violette Cordaro est présidente de Nosig, centre LGBTQI+ de Nantes.

Militante pour la communauté LGBTQI+, Violette se définit elle-même comme pan après une vie entière à se questionner sur son orientation sexuelle.

C’est en accompagnant sa fille lesbienne dans son combat militant que Violette entre en contact pour la première fois avec la communauté LGBTQI+ et ose, à l’approche de la retraite, pousser la porte de Nosig, centre LGBTQI+ de Nantes en doutant de sa légitimité. C’est alors qu’elle découvre pour la première fois le mot PANSEXUALITÉ, et rencontre aussi son nouvel amour.

PANSEXUALITÉ ? Aimer une personne, et son genre, on s’en fout !

C’est ainsi que Violette définit son attirance amoureuse. L’amour, ce sentiment profond, le cœur qui s’emballe pour une belle personne lumineuse, drôle à l’esprit vif. L’amour est déjà là avant même que le genre de cette personne ne se conceptualise. Ensuite, soit l’amour gagne, soit la société gagne. Se libérer du poids des normes pour aimer selon son cœur est le premier combat très personnel de la communauté LGBTQI+. Combattre l’incompréhension, le jugement de la famille, de son environnement professionnel et social, affronter le regard de l’autre, la phobie latente parfois même au sein de la communauté, et s’autoriser à aimer, tout simplement.

« Amour », c’est féminin ou masculin ?

Selon une règle traditionnelle en langage soutenu, « amour » s’écrit ordinairement au masculin quand il est singulier et féminin quand il est pluriel. L’Académie française note que le mot “a longtemps hésité entre les deux genres”. En la matière, c’est plutôt singulier de constater que la grammaire est traversée par la problématique du genre, tout comme peut l’être l’expérience amoureuse. Violette Cordaro, présidente de Nosig, centre LGBTQI+ de Nantes, témoigne de la sienne et parle de ses engagements en faveur des personnes non hétérosexuelles, non cisgenres ou non dyadiques, pour permettre d’aimer qui on veut.