Christine Bard

Professeure d'histoire contemporaine (Université d'Angers / UMR TEMOS)

Christine Bard est professeure d’histoire contemporaine (Université d’Angers) et membre senior de l’Institut universitaire de France. Elle travaille sur l’histoire politique, sociale et culturelle des femmes et du genre et a publié de nombreux ouvrages, individuels et collectifs dans ce domaine. Elle préside l’association Archives du féminisme et dirige la collection du même nom aux Presses universitaires de Rennes. Elle anime le musée virtuel sur l’histoire des femmes et du genre MUSEA.

Le grand effacement : comment redonner leur juste place aux femmes dans l’Histoire ?

Avec Michelle Perrot

et Titiou Lecoq

Les historiennes (est-ce un hasard ?) ont mis en évidence que l’Histoire n’était pensée, écrite et racontée qu’au masculin et par des hommes. Présentée comme « universelle », cette Histoire ne l’était en fait qu’à demi puisqu’elle oubliait la moitié de l’humanité.  

Pourquoi l’Histoire a-t-elle longtemps oublié les femmes ? Pourquoi les fait-elle encore si facilement disparaître ?  Quels sont les mécanismes à l’œuvre dans les résistances à la transmission de l’histoire des femmes mais aussi  à la transmission des savoirs féministes ?

Parce que l’Histoire des femmes est en effet aussi celle des mouvements de pensées féministes, quels en sont les étapes les plus marquantes ? Comment se passe la transmission des savoirs entre les pionnières et les nouvelles générations ? Quel regard portent-elles les unes sur les autres ?