Johanna Soraya Benamrouche

Militante féministe et antivalidiste

Johanna Soraya Benamrouche est militante féministe intersectionnelle et antivalidiste. Elle est co-fondatrice du collectif féministe contre le cyberharcèlement et co-initiatrice du mouvement #JaccusePolanski. Johanna Soraya travaille également sur les questions de santé des femmes, de justice reproductive et de trauma transgénérationnel.

Sur cette question, elle a contribué à l’ouvrage « Notre corps, nous-mêmes » et anime le blog lhistoireennous.tumblr.com
Le site de son collectif @VsCyberH
Newsletter sur la gynécologie en collaboration avec Les Flux et Ketsia Mutombo

 

Illustration : Maeril

Peut-on transmettre par les gènes nos traumatismes à nos enfants ?

Depuis quelques années, l’épigénétique s’intéresse à la transmission intergénérationnelle des traumatismes par la biologie. Des expériences ont dévoilé qu’un choc psychologique peut être inscrit dans notre patrimoine génétique. Si ces hypothèses restent controversées, elles présentent un des axes de la recherche récente particulièrement passionnant. Elles expliqueraient qu’une blessure psychologique pourrait passer d’une génération à l’autre, sans même que des mots soient posés sur les maux. Un aspect assez mystérieux de l’héritage qui commence à intéresser certain·e·s scientifiques.