Crédit photo : Mathilde Doiezie

Mathilde Doiezie

Journaliste indépendante

Mathilde Doiezie est journaliste indépendante, basée à Nantes. Elle écrit principalement sur des sujets liés à l’écologie et l’égalité, aussi bien pour la presse nationale (Vert.eco, Reporterre, Politis…) que locale (Médiacités, Les Autres possibles…). Elle est également engagée depuis 2017 au sein de l’association Prenons la Une, qui milite pour une meilleure représentation des femmes dans les médias et l’égalité femmes-hommes dans les rédactions.

Un média féministe : le bon canal de transmission ?

Avec Solenn Cosotti Étonnantes
Clarence Edgard-Rosa Gaze
Pierre-Yves Ginet Femmes Ici et Ailleurs

Dans les médias « traditionnels », les chiffres sont têtus. Encore aujourd’hui, l’information que nous rece­vons invisibilise ou enferme les femmes dans des stéréotypes. A cet égard la crise du Covid-19 a été révélatrice : les hommes qui avaient la parole dans les médias étaient les sachants, les femmes étaient les petites mains (infirmières, caissières, enseignantes, gardes d’enfants, etc.) en première ligne dans la lutte contre la maladie ou le maintien des services essentiels, mais rarement sur les plateaux télé ou à la une des journaux quand il s’agissait d’expliquer, de commenter ou de réfléchir. Lassées par cette habitude tenace, parvenant difficilement à faire bouger le système de l’intérieur, jusqu’à éprouver des difficultés à « vendre » certains sujets dans les rédactions, certain·e·s ont fait le choix de contourner le problème en créant un média ouvertement féministe.