Crédit photo : Rémy Lidereau 

Solenn Cosotti

Fondatrice et rédactrice en chef de la revue Étonnantes

Après avoir été journaliste en presse écrite, rédactrice au sein de la maison Dior puis professeure des écoles, Solenn Cosotti a fondé la revue féministe Étonnantes en 2019 pour donner la parole à toutes les femmes libres, engagées et passionnantes qu’elle rencontre. En partageant leurs récits de vie, leurs expertises et leurs témoignages, elle désire mettre en mots et en images tous les vécus féminins d’aujourd’hui, rendre visibles ces femmes en action, courageuses et passionnées. En autoéditant Étonnantes de façon totalement indépendante et en défendant le choix de l’imprimer à Nantes, elle imagine de A à Z une revue comme elle aime en lire : réalisée avec le souci du beau et du sens, accordant autant d’importance à la forme et au fond, au propos et à la mise en page.

Un média féministe : le bon canal de transmission ?

Intervention proposée par Femmes Ici et Ailleurs

Dans les médias « traditionnels », les chiffres sont têtus. Encore aujourd’hui, l’information que nous rece­vons invisibilise ou enferme les femmes dans des stéréotypes. A cet égard la crise du Covid-19 a été révélatrice : les hommes qui avaient la parole dans les médias étaient les sachants, les femmes étaient les petites mains (infirmières, caissières, enseignantes, gardes d’enfants, etc.) en première ligne dans la lutte contre la maladie ou le maintien des services essentiels, mais rarement sur les plateaux télé ou à la une des journaux quand il s’agissait d’expliquer, de commenter ou de réfléchir. Lassées par cette habitude tenace, parvenant difficilement à faire bouger le système de l’intérieur, jusqu’à éprouver des difficultés à « vendre » certains sujets dans les rédactions, certain·e·s ont fait le choix de contourner le problème en créant un média ouvertement féministe.