Vendredi 22 mars

Léa et Odile FRÉDEVAL

Autrice – scénariste - réalisatrice et comédienne – formatrice - dirigeante d’Eléates Formation

Léa Frédeval est une jeune auteure de 27 ans. Après deux publications aux Editions Bayard, elle écrit et réalise son premier court-métrage : La Répétition. Elle collabore avec plusieurs revues et travaille à la rédaction de son blog qu’elle tient depuis plusieurs années. En 2018, Léa Frédeval adapte son premier livre au cinéma « Les Affamés ». Sa mère Odile Frédeval, est une comédienne de théâtre ayant fait ses armes grâce à de nombreuses techniques basées sur l’écoute mutuelle et le langage non-verbal.

Transmission : qu'y a-t-il dans les chromosomes XX de la génération Y ?

Telle mère, telle fille ? Dans la représentation usuelle, les relations entre une mère et sa fille font de l’équilibrisme entre le fusionnel (version poupée baby) et la rivalité (version poupée vaudou). Certainement un peu court pour définir la complexité des relations entre une mère et sa fille et pour évoquer la part de sororité nécessaire à la transmission de valeurs féministes et aux débats qu’elles peuvent susciter entre des femmes de générations différentes. Le féminisme c’est la continuation d’engagements, souvent de luttes, déjà amorcés par les générations de féministes précédentes. C’est la transmission d’un savoir et de conviction à celles qui suivent. Mais la transmission pose aussi la question de la généalogie et de l’évolution de la pensée féministe, de l’inscription dans son époque. Et l’effet génération peut entraîner le rejet de l’expérience et de certaines des formes traditionnelles de militantisme. Odile, la mère et Léa, la fille, se prêtent avec espièglerie au jeu du « que me dois-tu », et posent la question de la filiation en matière de féminisme.