Vendredi 22 mars

Michaël GRYNBERG

Spécialiste de la reproduction

Titulaire d’un doctorat d’Université, Michaël Grynberg, gynécologue obstétricien, a passé six mois aux Etats-Unis dans le « Department of Reproductive Medicine » à Cornell University. Spécialisé en médecine de la reproduction, il devient en 2008 Responsable de la plateforme de préservation de la fertilité féminine et masculine du service de Gynécologie-Obstétrique et Médecine de la Reproduction du Professeur René Frydman à Clamart. Coauteur de nombreux articles scientifiques, il est également auteur d’un livre sur la préservation de la fertilitéà paraître prochainement. Il s’apprête à prendre la Direction du Service de Médecine de la Reproduction de l’hôpital Jean Verdier à Bondy.

Faut-il congeler ses ovocytes pour réussir ?

Une question qui jette un froid, en tous cas en France plus qu’en Espagne. Il y a les « pour », qui considèrent que cette solution égalitaire permet de ne pas choisir entre maternité et carrière et de ne pas être trop prisonnières de son corps.  Il y a aussi les « contre » qui voient dans ce procédé-faux-nez, une nouvelle forme d’exploitation qui incite les femmes à donner leur maximum de productivité quand elles sont aussi les plus fécondes, un procédé sexiste qui entérinerait l’idée qu’avoir des enfants met un frein à sa carrière.